Bette Smith fait l’unanimité .. c’est une formidable découverte

Enregistré dans le Mississippi avec le producteur Jimbo Mathus ( qui joue sur tous les albums de Valerie June à Elvis Costello) cet opus reconnecte Bette Smith aux racines Deep Roots du gospel, de la soul et du blues , racines avec lesquelles elle a grandi à New York . Jetlagger est la concrétisation d’une promesse faite à son jeune frère Junior , disparu … Bette porte la couleur Jaune sur scène, à sa mémoire

Cet album est un mélange de reprises classiques et de titres originaux spécialement composé pour elle dont un titre écrit par Ray Charles grand fan de la voix de la demoiselle . Parmi les reprises, on retrouve Isaac Hayes ou les Staples singers ( city in the sky ) , L Renfroe ..

Les cuivres de Marc Franklin ( Robert Cray et Lucero) et Kirk Smothers ( Don Bryant , Melissa Etheridge, Cyndi Lauper) viennent magnifiquement compléter l’opus .

« Jetlagger est enregistré live » reprend Smith , qui site son père , chef de choeur et sa grand mère , amoureuse de gospel , comme premières influences majeures .. « C’est en live que je me sens bien .. il y a quelque chose d’animal dans l atmosphère New Yorkaise .. je le transpire sur scène ».  

Jetlagger fait suite à un 1er EP sorti en 2016  qui lui valu de très belles critiques comme celle de Bitch magazine qui la compare à Laureen Hill ou Erikah Badu , mettant en avant son incroyable voix qui rappelle également celle de Big Mama Thorton , la puissance de Koko Taylor…

EN CONCERT

LE 3 MAI au SUNSET / Paris

Le 15 JUILLET au Cahors Blues Festival

 

About Playlist

A voir également

Une musique fraîche et sincère 21 Juin le duo

C’est par hasard que Julien découvre le talent vocal de Manon et surtout, leur compatibilité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.