Framix Nouveau single Stronger

2018 sonne à peine et Framix revient avec un nouveau single en image.
Stronger est un poème chanté qui se décline en image dans un « memento mori » aux dimensions vertigineuses. Framix y célèbre l’inconstance du monde, l’implacable nature qui érode les civilisations les plus triomphantes et les rend à la poussière. C’est une plongée dans la spirale du temps.
Cette belle production filmique résulte de plusieurs mois de travail. Revendiquant comme à son habitude son coté « bricolage », Framix a créé de grands décors miniatures et réalisé son clip en alliant exigence artistique et moyens réduits.
Du coté de la musique, voici un des rares titres de l’auteur en mode mineur. Framix utilise les codes du « rock steady » et les rythmes « early reggae » de la fin des années 60, en y ajoutant des couleurs pop 70’s et 80’s. Par l’empilement des rythmiques, il joue à créer une tension puis à lâcher du leste dans des explosions de choeurs et d’envol de guitares. Stronger parait accompagné de sa version instrumentale qui dévoile un paysage différent.
Ce single en appelle un autre avant l’été, puis annonce un nouvel album de Framix à l’automne prochain.

Framix, toute une histoire :
Framix est le projet de François Michel depuis la fin des années 90. Après un premier EP salué par la presse musicale en 2000, son premier album, Framix, paraît en 2001, savant mélange d’électro ambiant, de rock steady et de musique des îles. En 2009, Happy Animals se rapproche du format chanson en brassant joyeusement les genres et se distingue avec un single qui deviendra un titre majeur : The Mistake.
Il tournera chez Radio Nova et France Inter, ainsi que sur de nombreuses radios internationales. Un premier court-métrage signé de la main de Framix collera au disque. En 2012, Stuck In A Cruel World est une nouvelle étape, un disque scénarisé et réalisé en technicolor, salué et soutenu par France Inter, Radio Nova et Fip (pour qui il donne un concert au studio 105). L’album est de nouveau accompagné par un ambitieux court-métrage pour lequel François Michel a tout fait, des décors à la réalisation.
Pour son 4ème album, Lucky Monkeys, Framix rebat les cartes d’un jeu où se mélangent le rock des années 50, le folk, la pop, le dub ou le calypso; vrai faux “feel good record” à l’ironie blessée, où la modernité se loge au détour d’arrangements toujours surprenants.
Sa musique imagée suscite un intérêt dans le domaine de la synchronisation, notamment le titre A Place To Be, dont les accents doo-wop illustrent la campagne mondiale de publicité Citroën en 2014 et une campagne Mc Donalds en 2017.
Aujourd’hui, Framix est de retour avec Stronger, nouveau single, en prévision d’un album prévu l’an prochain. Revendiquant comme à son habitude son côté artisan et touche à tout, Framix a créé de grands décors miniatures et réalisé son clip lui-même. Claviers et bidouille rehaussent cette nouvelle chanson, où la modernité se loge au détour d’arrangements audacieux qui s’inspirent du rock steady autant que de la pop des 70’s et des 80’s. Stronger sonne comme un rappel face au matérialisme qui gouverne notre temps.

Pour regarder et diffuser le clip de Stronger :

About Playlist

A voir également

The Buttshakers, le groupe le plus rock de la soul hexagonale

The Buttshakers, le groupe le plus rock de la soul hexagonale, revient avec le clip …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.