Home / Tous nos articles / Spectacle / Les Rustres Théâtre MPAA Broussais, Paris. Une Comedie à découvrir

Les Rustres Théâtre MPAA Broussais, Paris. Une Comedie à découvrir

Une comédie crée en mars 2017 au théâtre Côté Cour (paris 11°) et reprise en septembre au théâtre de la MPAA (Paris 14°)

L’histoire
Tandis que la liberté et la folie gagnent les rues de Venise à l’occasion du carnaval, bien des palais et maisons restent les prisons dorées. Convaincus de leur domination éternelle, certains hommes y règnent sans partage et affichent une misogynie aussi grotesque qu’inflexible. Ainsi, n’entendent-ils pas laisser les femmes céder aux divertissements, craignant qu’elles déshonorent leur famille en descendant dans la rue, ne serait-ce que quelques instants, pour goûter aux joies de la fête.

Un mariage imposé par ces pères rustres va être le déclencheur d’une résistance organisée par les mères dont l’objectif est le bonheur des futurs époux. Bien décidées à ne plus s’en laisser conter, quatre femmes vont mettre à mal la superbe de leurs rustres de maris et de pères grâce à un ingénieux et joyeux stratagème.

Le monde conservateur et fermé des maris et l’univers léger, ouvert et frondeur des femmes s’opposent dans un affrontement jubilatoire où tous les coups sont permis

Metteur en scène : Jérôme Sanchez
Metteur en scène : Jérôme Sanchez

Note de mise en scène
Ils sont au nombre de quatre, ces rustres que les membres de leur entourage qualifient, ouvertement pour les plus courageux ou à voix basse pour les plus prudents, de sauvages, d’ours et de brutes. Bourgeois ou négociants, ils vivent en cercle clos, aboient plus qu’ils ne parlent, ordonnent plus qu’ils ne communiquent et imposent un huis clos à leur famille en refusant toutes sorties ou divertissements alors même que le carnaval bat son plein.

Mais de quoi ont-il peur ? Dans cette pièce, Goldoni dénonce avec humour l’autorité parfois brutale d’un père ou la misogynie d’un mari. Mais son propos va bien au delà.
Cette politique d’enfermement, ce refus de divertissement, nos rustres se l’appliquent tout d’abord à eux même. Ils se méfient de la culture, de l’art, de l’autre, de tout. Au siècle des Lumières, ils ont peur d’être ébranlés dans leurs certitudes.
Pour do C’est donc à des problématiques toujours actuelles que cette pièce, sous couvert de comédie, fait écho.
L’intemporalité du propos est soulignée par le choix d’un décor réduit au strict minimum, à l’image du rigorisme de Lunardo.

Les costumes stylisés illustrent la dépendance des membres de chaque famille au père. La musique nous rappelle pourtant que le carnaval, le théâtre et l’ouverture au monde sont à notre porte.

Auteur : Carlo Goldoni
Artistes : Cynthia Alcalay, Claudine Augier, Anik Barillot-Pons, Jean-Paul Braive, Claudine Cartier, Bernard Fleury, Christophe Légitimus, Thibaut de Monts, Thierry Pons, Denis Ruiz
Metteur en scène : Jérôme Sanchez

Pour Tout public ,à partir de 6 ans
du samedi 30 septembre 2017
au lundi 2 octobre 2017

Horaire à vérifier sur le site:

About Playlist

A voir également

Cirque Eloize Nouveau spectacle Cirkopolis

Pour la première fois à Paris, Cirkopolis, par les québécois du Cirque Eloize, allie le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *