Home / Les interviews de Roselyne / Lizzy LING en interview par Roselyne Blondel

Lizzy LING en interview par Roselyne Blondel

Chanteuse, auteur, compositeur, producer, exploratrice de sons, Lizzy LING, artiste au parcours atypique a plus d’une corde à son arc.
Elle arrange et réalise tous ses albums depuis 2010.
Après une solide formation à l’IMFP Michel Barro (musique), aux Studios des Variétés (chant), au cours Viriot et à l’Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver (théâtre, cinéma), Lizzy est choisie pour représenter une grande marque Française au Japon et multiplie les concerts là-bas pendant une petite dizaine d’années.
Ce pays l’inspire et elle en profite pour griffonner tout le long du jour et de la nuit, sur des carnets improbables, des mots, des notes, des idées….
La chanteuse prend le temps qu’il faut pour construire pas à pas la matière sonore, la sculpter à son image, s’imprégner des atmosphères particulières, des moments de vie et des rencontres inoubliables…
Mais cette fille là sait aussi s’entourer puisque certains titres de sa discographie (Albums « Un tigre dans le bungalow » en 2008 et « No simili » en 2010 sont signés Jean FAUQUE, François BERNHEIMPatrick MORGENTHALER, MINIMATIC

Lizzy est aussi la voix de nombreux jingles radios et autres émissions ou génériques de séries télévisées. Dès son arrivée à Paris elle chante pour de nombreux artistes notamment Florent Pagny.
En 2005 elle figure sur « Hildegarde » titre issu de l’album du groupe electro allemand MOONBOOTICA.
Depuis 2010 elle est la voix féminine du groupe « My CONCUBINE », Album « Une chaise pour Ted ».

 

A PROPOS DU COFFRET DOUBLE ALBUM « WORKING DAY, le son des métiers » :
Avec « Working Day » Lizzy Ling a trouvé l’outil idéal pour mettre en valeur sa singularité.
Ce 3ème album vous invite au voyage dans l’univers sonore des métiers, chemins jonchés de chansons électro-contagieuses que la belle a concocté en solitaire depuis la chasse aux sons jusqu’au mix final. Faisant toutefois appel à Jean Fauque pour la co-écriture du « Restaurant » et de « Let’s work ».

About Playlist

A voir également

Benoît Anton l’interview

Depuis qu’il est enfant, Benoît Anton chante. Il réalise même des spectacles pour sa famille. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *