samedi , décembre 5 2020

Des nouvelles de Jimmy Somerville

Des nouvelles de Jimmy Somerville

Faut-il encore présenter ce personnage des années 80 qui a marqué la pop music ! De Bronski Beat à sa propre carrière solo, en passant par Communards, Jimmy Somerville laisse déjà son empreinte sur 4 décennies. De la composition à l’interprétation, majoritairement en anglais mais aussi en français lorsqu’il a repris avec succès la chanson « Comment te dire Adieux » de François Hardy, Jimmy Somerville a parsemé le temps de sa voix reconnaissable et de cette envie de transmettre avec générosité sa joie de vivre dans une musique tonique et qui prête à l’évasion.

jimmy-somerville-homage-4a56149Avec « Homage », Jimmy Somerville replonge dans les racines d’une musique qu’il a toujours adoré. Direction une nouvelle fois la piste de danse pour faire oublier les soucis et les tracasseries de la vie avec des chansons inédites, « uptempo » mêlant un esprit « disco » et « northern soul » enchanteur. Déjà dans sa carrière, Jimmy Sommerville avait rendu hommage à la musique de la fin des années 70 en consacrant sur le devant de la scène de belle reprises comme, par exemple, « Don’t Leave Me This Way » ou encore le célèbre « You Make Me Feel (Mighty Real) » dont la version maxi était une vrai réussite.

Aussi, à l’écoute d' »Homage » et du premier single « Some Wonder », vous retrouverez l’essence même, sans fioriture ni artifice, d’une musique généreuse. Un air léger et enjoueur qui se marie pleinement avec l’arrivée du printemps 2015 et qui fait du bien. Sans doute même autant de bien que lorsque Daft Punk a décidé de ressortir les instruments de musique pour « Get Lucky ». Avec le succès que cela leurs a apporté.

L’album « Homage » de Jimmy Somerville rassemble douze titres originaux, dont le superbe premier single « Some Wonder » en écoute sur la radio. Très rythmées, les chansons ont été faites « A L’ancienne ». Pas d’électronique, Jimmy Somerville a tenu à enregistrer au maximum son opus avec des instruments de musique. L’interprète de « Smaltown Boy » ou encore « Tell me why » accompagne aussi ce premier single d’un clip sympathique où l’on retrouve un rapide clin d’oeil à cette boule à facettes qui, finalement, n’arrête pas de tourner depuis des décennies, accompagnée de la machine à fumée.

Bref, il flotte un parfum de nostalgie, une gout doux amer, des souvenirs et beaucoup de sincérité dans cet « Homage ».

About Playlist

A voir également

La belle ALICE se fait ANIMAL

Tout à sa blondeur électrique, la belle ALICE se fait ANIMAL avec une force et …

un commentaire

  1. Ben il a pas beaucoup changer en vieillissant ,, peux etre sa vois moins aigue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

marginwidth="0" style="border:none;" frameborder="0">