samedi , avril 17 2021

OUTED : Un vrai délice musical.

Été 2020. Notre monde est devenu noir et blanc. OUTED lui redonne des couleurs sur le clip animé d’une mélodie magique : J’fais Des Rêves. Douce méditation… «J’fais des rêves de bonheur où je suis un enfant» dit la voix sur un motif de guitare qui affronte le cauchemar ambiant. Égocentrique suivra au début de l’hiver. Sur cette nouvelle chanson lumineuse et ciselée à la perfection, OUTED analyse le comportement des habitants de la planète en trois minutes et le miroir tendu, impitoyable, n’a rien de déformant.

En deux singles, on est tombé sous le charme des voix superposées de Noémie et Fred. Ensemble depuis trois décennies, ils sont les parents de deux filles. Mais leur passage à l’acte artistique en commun était resté secret.
Elle est la fée : Noémie Chevaux, plasticienne, comédienne, chanteuse, elle joue aussi des claviers et se charge de l’électronique. Il est le crooner : Fred Tavernier, chanteur et guitariste multipliant les expériences au sein de groupes comme Yeallow à partir de 2008 puis TED en 2014.
C’était écrit : ils ne pouvaient plus continuer à travailler séparément. Noémie rejoint Fred au micro et le couple devient duo. Leur coming-out se matérialise enfin sous la bannière d’OUTED. Imaginé dès 2016, leur projet d’album est annoncé pour le printemps 2021 : La Matrice du Chaos. Curieux titre de film catastrophe dont la bande-son aurait pu être forgée au métal dur. Que nenni : OUTED va proposer autre chose et revenir à l’essentiel, construire de vraies chansons avec des couplets, des refrains, des airs qu’on peut siffler sous la douche ou en forêt, des textes à tiroirs qui libèrent de nouveaux trésors à chaque écoute. Un peu comme chez Bashung, Thiéfaine ou Manset.

Chaque titre prend l’apparence d’un livre d’images poétiques et sonores. Plage après plage… Il y a les reflets enivrants d’Indécence, récit d’une bonne descente aux enfers de l’alcool. On croise les prophètes du mensonge et autres dictateurs rhabillés avec l’avatar qu’ils méritent sur L’Epouvantail. D’autres visions surgissent telles des mirages sur La Complainte du Fumeur de Fleurs, véritable labyrinthe émotionnel dont on ne finit plus d’explorer les galeries. Oppressant, Sous Les Panneaux réveille les fantômes du rock en état d’électrochoc. Et puis, le groove puissant d’une contrebasse bien vivante rythme l’inquiétant dernier voyage vers La Mort… Qu’on se rassure : il ne s’agit nullement d’un avis de décès. Bien au contraire. «A tous ceux qui croyaient que j’étais mort, j’suis bien vivant», promet Fred rejoint par Noémie jouant avec l’écho de La Matrice Du Chaos. L’avertissement est clair pour les générations inconscientes : «Bientôt plus personne pour suivre nos traces». L’alarme sonne et voici le genre de virus électro-pop qui doit mettre tout le monde d’accord. A l’heure du blues «électroriental», Allégorie Charnelle vous extirpe des bras de Morphée pour aller «profiter du soleil». Déclaration d’amour à leurs enfants, Luna et Maïa, Filles Du Vent et Maille Après Maille conjuguent souffle poétique et sensibilité familiale. Truffé d’onomatopées et de synthés facétieux, Interférences transforme l’essai d’un cocktail funk et BD en «discomics» véritable. A l’inverse, l’amertume hante le paysage sombre qui s’étend au fil de Si Est Le Son, folksong de révolte contemporaine.

OUTED nous ouvre les oreilles, nous écarte les yeux… Et les larmes qui scintillent sont à la fois celles de la mélancolie et du sourire. L’alchimie est parfaite entre les rimes florissantes, les mots qui jouent avec les maux, les arrangements qui coulent de source et un savoir-faire pop brillant d’insolence.
Le disque, comme on l’appelait au temps du microsillon, a été peaufiné avec un soin maniaque par Sébastien Hoog connu pour ses collaborations avec Jeanne Cherhal, Miossec, Izia… L’électrocardiogramme est rythmé par les pulsations de la basse de Franck Bedez (passé chez Aznavour, Florent Pagny, Eddy Mitchell, The Voice Kids et Les Vieilles Canailles) avec le renfort du batteur Cédric Machi (venu de Caesaria et Yeallow). Sacrée équipe à l’arrivée.

Sortie du premier album de OUTED « La matrice du chaos – 7 mai l 2021 – Try & dye/Inouïe Distribution.

EGOCENTRIQUES, le nouveau clip est disponible sur leur page YouTube- Alors n’hésitez plus à le partager partout car c’est un vrai délice

 

 

 

About Playlist

A voir également

Purple Ashes : Nouvel EP « Dreamers »

Sortie le 20/05/2021 Purple Ashes est de retour avec Dreamers, un nouvel EP riche de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.