dimanche , janvier 23 2022

Maya Nashoba : promesse d’un voyage vers ses racines avec son nouveau single Les mains

Lara Herbinia 2021 2.jpgMaya Nashoba est avant tout un équilibre subtil entre sensibilité et force intérieure, doute et espoir, calme et passion. Cette jeune chanteuse belgo-turque touche le cœur de tout le monde avec son âme et sa voix envoûtante. Maya Nashoba incarne, à elle toute seule, un voyage qui invite le public dans la quête de l’essentiel, dans leurs profondeurs insondables. Elle s’imprègne de ses émotions mais aussi de ce qui la surpasse pour créer et avancer. En renouveau et renaissance perpétuels, elle nous délivre des chansons qui célèbrent l’existence, ses détours, ses rendez-vous et sa foi dans la vie. Elle nous présente un répertoire original à la croisée des univers de la Pop, la Folk et de la musique du monde oriental. Cette artiste accomplie n’hésite pas à mélanger le français et le turc dans ses chansons aux rythmes mélodiques  à consonances arabiques afin de mettre en avant toutes les richesses de ses cultures.

À seulement 21 ans, Maya fait face à une dépression qui marque le début d’une quête intérieure profonde où elle doit faire face à de réelles blessures enfouies et des peurs inavouées. Elle s’est finalement relevée en accueillant cette pénible épreuve comme un enseignement : une opportunité à apprendre, à grandir, à se connaître et à s’aimer. Pour l’artiste, le chant n’est dès lors plus un moyen pour arriver à son but, le bonheur, mais bien l’expression de celui-ci. Désormais, Maya Nashoba fait de la musique une évidence et non d’un choix délibéré. 

Depuis le début de son projet en 2017 et la sortie de son premier EP “Mavi Bon’JouK”, Maya enchaîne les représentations en se produisant dans plus de 200 concerts, dont les premières parties de Saule et a remporté cinq concours avec les félicitations du jury. 

Son groupe est composé de quatre membres : Gaëtan Trésignies (guitare/mandoline), Diego Straz et François Cappelle (basse) et Piwi Leman (percussions). L’écriture des textes est assurée principalement par Piwi Leman et Maya, et d’autres co-auteurs.

En novembre dernier, Maya Nashoba a sorti “Les mains” un single personnel extrait de son second EP baptisé “En chemin”. 

 

Réarrangé pour l’occasion, le titre lève le voile sur une jeune artiste pleine de grâce et d’humanité. Il s’agit de sa vie, mais aussi d’une part de celle de chacun de nous. Ce titre a une signification particulière pour la chanteuse car il a été écrit dans les années 90 par son arrière-grand-mère turque. À travers cette chanson enjouée, aux rythmes dansants ponctués de paroles turques, Maya Nashoba rend hommage aux mains, à leurs merveilleux pouvoirs et ainsi à leur mystérieux langage. 

Pour nos amis belges, sachez qu’elle sera en concert pas trop loin de chez vous :

  • 14 avril 2022 : Café Merlo à Bruxelles
  • 23 avril 2022 : Salle de concert de Gelbressée
  • 27 août 2022 : La fermeàculture, Gembloux

En Belgique, “les mains” est un tube, il est donc temps pour le public français de découvrir ce talent aux promesses incroyables empli de positivité. Maya vous fera voyager à travers son univers très personnel avec une histoire riche à raconter.

Pour suivre Maya Nashoba

https://www.mayanashobamusic.com

https://www.facebook.com/mayanashobamusic

https://www.instagram.com/mayanashobamusic/

Écrit par Stéphanie Pereira Rodrigues

About stephie

A voir également

Louis Arlette Nouvel album Arbre de Vie

Disponible chez Le Bruit Blanc Louis Arlette est de retour avec Arbre de Vie, un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.