vendredi , août 23 2019
Home / Artiste / WHOSE FAMILY 100% FUNK

WHOSE FAMILY 100% FUNK

WHOSE FAMILY ?

En 1990, Malka Family débarque tout droit de la planète Kif pour convertir la France à leur folie vibrante et déjantée, faite de riffs euphorisants et de costumes en lamé. Héritiers directs de George Clinton et de son P-Funk cosmique, ils enflamment très vite les scènes du monde entier avec cette énergie communicative dont seuls les grands ensembles ont le secret. Ils sonnent leur retour en 2018 avec un nouvel album, « Le Retour Du Kif », un antidépresseur indispensable pour contrer la morosité ambiante. A l’heure où Daft Punk a fait appel à des artistes funk pour soutenir leur performance, où « Uptown Funk » de Bruno Mars et Mark Ronson continuent de faire danser les foules, il était temps que les grandes familles mythiques du funk reviennent donner une leçon de kif aux nouvelles générations.

WHAT THE KIF ?

« Le kif, c’est l’émerveillement d’un enfant. Notre musique communique de l’amour ; notre force, c’est de rire pour combattre la tristesse de la planète », expliquait Malka Family en 1991. Dès la fin des années 80, Joseph « Mannix » Guigui et Laurent « Isaac » Cohen, les deux pères fondateurs de la Family perfusés à la soul et au funk organisent d’énormes fêtes hallucinantes : avec Jean François Bizot (Actuel/Nova), DJ Dee Nasty « Grandmaster » de la Zulu Nation en France, et Loïk Dury, initiateur des « Novamix » sur Radio Nova, ils créent les soirées « Chez Roger Boite Funk » au Globo. De 22h jusqu’à l’aube, ce sont des milliers de personnes, venues de tous horizons, qui se rassemblent et se télescopent pour participer à une grande messe orgiaque célébrant le funk et son pouvoir libérateur. On y aperçoit entre autres Philippe Stark, Spike Lee ou encore Jean Baptiste Mondino pendant qu’Africa Bambataa ou Public Enemy s’égosillent dans le micro. Le reste du temps, au cœur d’un Marais encore populaire et multiculturel, les jeunes musiciens se réunissent pour jammer. C’est là que se forme Malka Family : dans ce besoin de rassemblement, de sueur humaine et de joie débridée pour créer et crier sa liberté à la face du monde.

OUFS ON THE BEACH !

C’est ainsi que l’aventure commence pour les neuf, puis douze, puis quatorze membres de la famille « Bonheur ». Leur premier album auto-produit, « Malka On The Beach » en 1991 est suivi d’un second, « Tous Des Ouf », signé chez Warner cette fois. Et le kif se répand : les tournées mondiales s’enchaînent : en France, en Suisse, en Italie, au Japon et même à Roskilde le gigantesque festival danois. En 1991, ils remplissent le Bataclan, puis la Mutualité en 1992, puis encore le Bataclan en 1995 et en 1997. Funk you merci !

Mais vers la fin des années 90, la réalité reprend le dessus : la généralisation de la musique électronique et de ses machines sonne le glas des grands ensembles musicaux, devenus trop lourds, trop chers. Exit les big bands, small devient beautiful. Ils auront pourtant été un des seuls groupes français à partager la scène avec les Daft Punk!

Après une ultime tournée pour le troisième album, « Fotoukonkass/ BMG » enregistré avec Renaud Létang (Manu Chao, Feist, Emilie Simon, Alain Souchon, etc.), qui s’est terminée par un concert aux FrancoFolies de Montréal aux côtés de FFF, le groupe se sépare.

DON’T GIVE A SHIT !

Paradoxalement ceux-là même qui les avaient poussés vers la sortie leur ouvrent à présent les portes. De plus en plus, réchauffement chromatique oblige, les maîtres de l’électro empruntent à la chaleur organique des Funk Bands pour étoffer leurs shows. C’est le signal ! Malka Family se reforme, brûle quelques scènes et compose un nouvel album sans rien changer à sa formule magique. « Le Retour Du Kif » est une suite de morceaux aux rythmes décalqués. Avec d’abord le son, naturellement chaud ! Toujours enregistré en analogique, au plus près de la peau, et survitaminé pour libérer un maximum d’énergie. Ensuite l’esprit ! Ouf, très ouf ! Enfin la scène ! Tenues délirantes, et doses de teufs qui rappellent les spectacles hors normes de Parliament/Funkadelic.

NON STOP ROLLER SKATE !

Aujourd’hui, ils signent un EP de titres remixés par DJ Young Pulse, Laroye (Qwestlife) etc. avec en locomotive un single « Fun Kiffeur » aux saveurs eighties mais résolument contemporain. Une invitation à les rejoindre à bord de leur vaisseau spatial musical pour se fondre dans leur dimension aux milles couleurs où le funk est roi.

About Playlist

A voir également

Lauv Nouveau single Fuck, I’m Lonely avec Anne-Marie

Lauv est de retour avec son nouveau single « Fuck, I’m Lonely » extrait de son 1er …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.