lundi , décembre 6 2021

Plein phare sur l’artiste Mary Bach

Née dans une famille d’artistes, une mère comédienne et un père musicien, Mary Bach se passionne très jeune pour la musique et le cinéma, tourne dès son plus jeune âge dans quelques films et monte à Paris prendre des cours d’Art dramatique, avant de se consacrer à ses chansons. 

Depuis son enfance, elle a toujours été fascinée par les chansons dans lesquelles  le texte avait un impact poétique ou politique : Boris Vian, Jacques Brel, Barbara  et plus tard Damien Saez ou Tim Dup. Leur poésie, leur engagement l’ont touchée, éveillée, et fait grandir.

Après en avoir déjà dévoilé plusieurs titres (« La règle du jeu », « Alice » et « Tous ces fous »), Mary Bach vient de publier son premier EP comprenant, en sus, deux titres inédits (« Paradoxe Artificiel » et le titre éponyme « Du sens SVP ») et un prélude.

Gros plan sur le single ‘Paradoxe artificiel
Ce dernier single de l’EP illustre le paradoxe des paradis artificiels qui montrent le meilleur pour finalement rendre le pire. Dans un cercle vicieux sans issue, celui de la quête d’un plaisir inassouvi, la dépendance et la liberté s’entrecroisent jusqu’à ce qu’on ne puisse plus les séparer ni les distinguer.
Un peu de lumière noir qui occulte le jour mais les couleurs se fanent quand il est de retour. 
Les deux clips ont déjà été vus sur Youtube plus de 70 000 et 90 000 fois respectivement
Le titre ‘Paradoxe artificiel ‘  est en multi-diffusion sur 2 semaines sur Playlist Music Radio

About Playlist

A voir également

Weekend Affair est de retour avec l’annonce de son nouvel album

Weekend Affair est de retour avec l’annonce de son nouvel album, Quand Vient La Nuit, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.